///

Les Saints

L’Evangile débarque en Provence


Ils ont en commun d’être arrivés au Ier siècle évangéliser la Provence, d’y être morts et d’y avoir leur sépulture. Ils ont quitté la Palestine pour fuir les persécutions d’Hérode Agrippa Ier qui avait récupéré le trône de Jérusalem en 41: « Vers ce temps-là, le roi Hérode mit la main sur quelques membres de l’Eglise pour les maltraiter. Il fit périr par le glaive Jacques, frère de Jean. Voyant que c’était agréable aux juifs, il fit encore arrêter Pierre. » Actes des Apôtres (12, 1-3). Eusèbe dans son Histoire Ecclésiastique et Clément d’Alexandrie confirment que la dispersion des apôtres et des disciples a eu lieu douze ans après l’Ascension. Marie-Madeleine et les premiers évangélisateurs de la Provence sont donc arrivés chez nous vers l’an 43. (Certains laissent entendre que Marie-Madeleine attendait alors un enfant de Jésus. Une grossesse de treize ans, a-t-on jamais vu ça?)

Qui étaient-ils ?

img20_nos sts1Très connus sont les amis de Jésus qui débarquèrent ensemble aux Saintes Maries de la Mer. Ils ont été choisis comme saints patrons de nos diocèses:

– Lazare, saint patron du diocèse de Marseille, son premier évêque, martyr.
– Marthe, patronne du diocèse d’Avignon où elle a commencé son apostolat avant de s’installer à Tarascon.
– Marie-Madeleine, patronne du diocèse de Fréjus-Toulon. Elle s’est retirée à la Sainte Baume et a été enterrée à Saint-Maximin. La Provence s’est placée sous sa protection depuis le XIVe siècle.
– Maximin, patron du diocèse d’Aix dont il fut le premier évêque.
Marie-Jacobé et Marie Salomé, dites les Saintes-Maries, Sidoine, Marcelle et Suzanne les accompagnaient.

 

img20_nos sts2Il y en eu d’autres qui, parmi ceux que saint Pierre et saint Paul envoyèrent évangéliser les Gaules, s’installèrent en Provence. Parmi eux :
– Trophime à Arles,
– Eutrope à Orange,
– Ruf à Avignon,
– Probace à Tourves, dans le Var,

Nous ajoutons aus saints évangélisateurs de la Provence deux illustres saints qui sont de précieux témoins et défenseurs  de la dévotion à ces saints provençaux, Sainte Brigitte de Suède et Saint Eugène de Mazenod.