Pèlerinage 20 Mai 2013

2013-pelerinage

 Compte-rendu des 19 et 20 mai 2013

Au Grand Soleil de Marie-Madeleine !

2013

Depuis plus d’une semaine la pluie ne cessait de tomber. Samedi 18 mai après-midi, nous devions disposer les quelques huit cents chaises sur la prairie de l’Hôtellerie de la Sainte-Baume. Mais il était impossible d’y pénétrer tellement elle était détrempée, et la pluie continuait de tomber… Et le lendemain, dimanche de Pentecôte 19 mai, nous avions prévu deux marches, que faire ? Avec mes deux vice-présidents nous décidions d’attendre le dernier moment pour éventuellement les annuler. C’est ce que je répondais aux quelques coups de fil de marcheurs inquiets.

2013

Puis… le samedi soir vers vingt heures, le soleil apparaissait timidement, le temps se mettait au mistral !

Le dimanche de Pentecôte, c’était le Grand Soleil de Marie-Madeleine qui triomphait de cette avalanche de pluie à laquelle nous ne sommes nullement habitués en Provence.

C’était le clin d’œil de Marie-Madeleine qui voulait que ses pèlerins soient au sec.

autelMgr REY

Le lundi 20 mai est la journée-apothéose du Pèlerinage de Provence avec la Messe solennelle sur la prairie présidée par Mgr Dominique REY, évêque de Fréjus-Toulon, entouré de nombreux prêtres de la région et des Dominicains venus en grand nombre.

Son homélie

pro

Le ciel est d’un bleu lumineux, le mistral souffle.

procession

procession Procession :
Pendant la messe : un fanion de l’Association de Soutien a la Tradition des Saints de Provence

ofrrandes

La procession des offrandes

Le groupe RECADO de Toulon a animé un petit temps de louange, tandis que le groupe folklorique « Lei Dansaïres de Garlaban » a donné un rythme tout provençal à la procession d’entrée, à l’offertoire et au cortège en fin de Messe au travers de la Porte de la Foi, symbolisée par un portique de bois,  assemblé et installé « scoutement» par les scouts d’Aubagne, toujours prêts à rendre service !Cette année, nous avons eu la joie d’accueillir parmi nous des Chrétiens d’Irak, réfugiés à Marseille après les massacres de la cathédrale de Bagdad. Ces Chrétiens, qui ont tout perdu dans leur pays, n’ont conservé que leur Foi dans le Christ, c’est ce qu’ils ont apporté à ce Pèlerinage de Provence. Ils parlent l’araméen, la langue de Jésus, et sans doute, de Marie-Madeleine aussi ! Après le passage de la Porte de la Foi, les « Dansaïres de Garlaban » ont exécuté quelques danses au son des fifres et des tambourins. Tous très beaux en costumes provençaux, ils ont bien contribué à la joie générale autour de Marie-Madeleine, protectrice de la Provence !

L’après-midi, la conférence d’Alain Sérieyx « Béthanie parmi nous, un message urgent pour aujourd’hui » nous captivait. Sa conclusion colle parfaitement à l’actualité. L’homélie de Mgr Dominique REY est également reproduite en cliquant sur actualité sur la page d’accueil de ce site.

Vers 15 H 30, la procession à la Grotte s’ébranlait avec notre bannière en tête suivie du reliquaire de Sainte Marie-Madeleine. Après plusieurs haltes méditatives et chantantes au cours desquelles furent évoqués des Saints qui sont venus en pèlerinage à la Grotte à travers les siècles, tels Saint Benoît-Joseph Labre ou Sainte Brigitte de Suède, nous arrivions sur le parvis de la Grotte.

 

 

L’arrivée à la grotte

Là, une aubade à Marie était chantée par les seize sœurs Travailleuses Missionnaires de l’Eau-Vive de Notre-Dame-de-la-Garde, accompagnées de leurs instruments de musique.
A l’intérieur de la Grotte, se sont déroulées les vêpres au cours desquelles le Frère Prieur a donné à Alnouar un temps pour chanter le Notre Père en araméen. Ces Irakiens qui montaient pour la première fois de leur vie à la Sainte-Baume et à la Grotte en étaient bouleversés après tout ce qu’ils ont enduré. L’un d’eux en redescendant me disait : « Ici, on se croirait au Paradis ! ». C’est dire combien ils ont été contents de venir au Pèlerinage de Provence ! Dans la montée, ils portaient nos drapeaux aux couleurs de Provence frappés de notre logo. Plusieurs fois, ils se sont relayés pour porter le reliquaire de Sainte Marie-Madeleine. Leur démarche était un immense remerciement au Seigneur de les avoir sauvés.

Après le salut au Très-Saint-Sacrement, tout le monde a eu le temps de regagner sa voiture ou son car.

A tous, rendez-vous à Pentecôte 2014,
amenez vos amis et les amis de vos amis !

Bernard Pey, président

 

 

Pour voir le pèlerinage de 2013 Cliquez sur sainte-baume_albumphoto20mai2013
ce diaporama a été réalisé par 
Jean-Paul LARDIERE, webmaster du diocèse d’Aix-Arles  ( son site : http://www.pelerinages-aix-arles.cef.fr)