Noli Me Tangere

Noli Me Tangere

(Ne me touche pas ou ne me retiens pas)

Par le Père Henri Lacordaire, Dominicain.
Sainte Marie-Madeleine

« On savait déjà qu’un signe particulier et tout à fait divin avait été reconnu au front de Madeleine. C’était une particule de chair mobile et transparente qui brillait à la tempe gauche, sur la droite par conséquent, du spectateur, et avait inspiré à tous au même instant, par un acte de foi unanime, que c’était là, là même, à cet endroit béni, que le Sauveur avait touché Madeleine, lorsqu’il lui avait dit après sa résurrection : Noli me tangere, – Ne me touche pas.

Il n’y en avait aucune preuve. Mais que pouvait-on croire en voyant à cette place une trace de vie aussi palpable, et qui avait opiniâtrement résisté à treize siècles de sépulture ? Le hasard n’a pas de sens pour le chrétien, et là où la nature est évidemment blessée dans ses lois, il remonte aussitôt à la cause suprême, à cette cause qui n’agit jamais sans motifs et dont les motifs se révèlent aux cœurs qui n’en repoussent pas la lumière.

Le langage a conservé l’impression de ceux qui virent les premiers ce point de vie demeuré au corps de Marie-Madeleine et on l’appelle encore aujourd’hui le Noli me tangere : nom sublime, parce qu’il a été créé par la foi pour une pensée digne d’elle. Cinq siècles après cette première translation, le Noli me tangere subsistait encore à la même place, avec les mêmes caractères, et une députation de la Cour des Comptes d’Aix, composée du premier président, d’un avocat général et de deux conseillers, en faisait la reconnaissance authentique.

Il ne se détacha qu’en 1780, à la veille d’un temps qui ne devait épargner aucun souvenir et aucune relique, et encore, à ce moment-là même, les médecins appelés en témoignage par la plus haute magistrature du pays, constataient que le Noli me tangere avait été adhérent au front par le force même d’une vie qui s’y était conservée. »

On trouvera d’autres tableaux sur le Noli Me tangere, commentés et expliqués : http://artbiblique.over-blog.com/article-noli-me-tangere-jn-20-11-18-70066328.html