Prochaine Assemblée Générale de l’ ASTSP : 22 janvier 2022

La date de notre prochaine AG est fixée au samedi 22 janvier :

Rendez-vous à 9H,45 au Presbytère des Aygalades qui jouxte l’église.

Bernard Pey, Président, est allé avec Jean-Louis CHESNAUD mardi 16/11 revoir le vicaire des Aygalades qui fait fonction de curé de secteur, son curé en titre étant souffrant.

« Nous lui avons soumis notre implantation des tables, et chaises dans  la salle principale qu’il met à notre disposition. Nous ne serons pas au large (29 porté à 36), mais il l’a adoptée. (en comparaison lors de notre AG de Fréjus nous étions 32). Nous pourrions déborder sur le hall en gagnant quelques places.

C’est entendu qu’avec le couple gardien du presbytère, Sixtine et Antoine, il nous animera la messe qui sera comme à chacune de nos AG, à la mémoire de nos défunts. A l’issue de la messe nous irons en procession dans la crypte de Sainte Marie-Madeleine attenante déposer un luminion. Sixtine nous fera chanter un chant à Marie-Madeleine pendant cette procession (chant choisi par Jean-Louis).

L’AG se passera dans l’église par commodité, il faudra garder nos vestes et manteaux. Le Saint Sacrement se trouve dans un chapelle latérale bien à part.

Nous ferons un don pour sa paroisse des Aygalades et règlerons le coût des repas. Les repas seront préparés par Lui Sixtine et Antoine, vraiment, il se fait une joie de nous recevoir.

Nous aurons comme invités,  outre le Père Martin, Sixtine et Antoine, mais aussi le père Pierre RICHAUD, ancien curé à la retraite mais qui vient donner des coups de main ponctuels, et Raymond CIABATINI, paroissien et président des amis des Aygalades qui, nous fera la visite de l’Ermitage Marie-Madeleine l’après-midi.

S’il faut beau temps ce jour-là, nous pourrons prendre le café d’après le repas, dehors dans le petit jardin  de curé en plein midi devant le presbytère.

Ce sera un tout autre style d’AG par rapport à celles des années précédentes, beaucoup plus simple et sobre mais aussi très fraternelle.

Attention dans la cour devant l’église (ancienne cour de patronage, maintenant publique) il y aura environ six places, peut-être plus, mais il faut prendre l’embranchement, à droite, juste avant la fontaine Marie-Madeleine large, car le porche d’entrée est étroit. Il y a un autre petit parking en bas à l’entrée du village.

L’accès le plus facile pour arriver aux Aygalades est le chemin de Saint Joseph presque jusqu’en haut (terminus du bus) et l’embranchement avant, prendre à gauche, suivre la flèche « Aygalades Centre ». La rue principale est à sens montant Sud-Nord. Roulez doucement pour pouvoir prendre à droite, large, pour aller dans l’ancienne cour de patronage en passant sous le porche.

Le prix du repas sera du même ordre que l’an dernier pour tenir compte de nos invités (27 ou 28 €).

L’église ne sera pas chauffée, mais n’est pas froide. La salle du presbytère, elle, sera chauffée.

Aussi, vu les circonstances sanitaires actuelles, nous nous devons de prendre les précautions de base : masque, usage du gel Hydro-alcoolique à l’entrée et distanciation dans la mesure du possible.

En plus de cela, avec Martine RACINE, la future Présidente, nous demandons à chacun d’entre vous (vaccinés ou non) de bien vouloir vous autotester la veille 21 Janvier pour savoir si vous êtes porteur sain

Je ne renouvelle pas mon mandat. Martine RACINE est candidate pour prendre ma suite.

Autre précision importante l’église paroissiale des Aygalades est  dédiée à ND du Mont Carmel en souvenir des Pères Carmes, leurs fondateurs  venus de Jérusalem après la perte de cette ville par les Croisés vers 1238. »

En toute amitié.
Bernard.

Ci-dessous le chant que nous chanterons en fin de la Messe de l’AG en allant en procession déposer un  luminion à la statue de Sainte Marie-Madeleine qui se trouve dans la petite grotte à gauche du chœur dans l’église des Aygalades.

Le président des Amis des Aygalades, Raymond CIABATTINI, nous a communiqué ces reproductions

L’Hermitage 1835 : Bibliothèque nationale, Cabinet des estampes. 
l’hermitage en 1905
la cascade, chute du roi René d’Anjou,1911

Partagez, partagez, partagez