L’abbé Jean-Baptiste Fouque a été béatifié le 30 septembre 2018 à la cathédrale de La Major

 « le saint Vincent de Paul marseillais ».

Né à Marseille, il a été formé par le Père Timon- David à l’Ecole du Sacré-Cœur.
Durant son ministère, à la paroisse Sainte Marguerite, à Auriol, à la cathédrale de La Major, à La Palud, il s’est investi auprès des jeunes, des malades, des plus pauvres.
Une rubrique lui est consacrée afin de mieux connaître ce prêtre dont les œuvres ont profondément marqué Marseille et les Marseillais

Béatification de l’abbé Fouque: « Un bel exemple pour les arrivistes! », fait observer le pape François
Applaudissements pour un « apôtre de la charité »
SEPTEMBRE 30, 2018 12:40 ANITA BOURDIN ANGÉLUS ET REGINA CAELI, PAPE FRANÇOIS
« Un bel exemple pour les arrivistes! »: le pape François a salué ainsi spontanément la béatification, à Marseille (France), ce dimanche 30 septembre 2018, de l’abbé Jean-Baptiste Fouque.
« Aujourd’hui, à Marseille, Jean-Baptiste Fouque, prêtre diocésain, a été proclamé bienheureux, lui qui est resté toute sa vie vicaire paroissial. Un bel exemple pour les arrivistes », a souligné le pape François, après l’angélus de ce dimanche, place Saint-Pierre.
Et de préciser: « Il a vécu entre les XIXe et XXe siècles, et il a promu de nombreuses œuvres d’assistance sociale en faveur des jeunes, des personnes âgées, des pauvres et des malades. »
« Que l’exemple et l’intercession de cet apôtre de la charité nous soutiennent dans l’engagement à accueillir et à partager avec les personnes les plus faibles et les plus défavorisées », a conclu le pape avant de demander aux quelque 30 000 personnes présentes sur la place (chiffres de la Gendarmerie vaticane) d’applaudir avec lui le nouveau bienheureux. Jean-Baptiste Fouque est le fondateur de nombreuses œuvres dont l’Hôpital Saint-Joseph de Marseille.

Retrouvez la messe de béatification de l’ Abbé Fouque sur le site du Diocèse!

L’ Abbé Fouque  est surnommé « le saint Vincent de Paul marseillais ».
Né à Marseille le 12 septembre 1851, il est ordonné prêtre le 10 juin 1876.
Vicaire paroissial à Auriol (1877-1885) puis à La Major (1885-1888), il arrive à la paroisse de la Sainte-Trinité le 15 avril 1888. Il y demeurera 38 ans, jusqu’à son décès.
En 1888, il inaugure une Maison d’accueil, La Sainte Famille, pour les jeunes filles et, en 1892, le premier foyer pour les garçons sans famille.
En 1903, il crée un Restaurant féminin et une Maison d’accueil pour les domestiques et employées sans famille à Marseille.
En 1905, dans l’ancien couvent des Sacramentines, il crée L’œuvre de la Salette pour les personnes âgées.
En 1919, dans le contexte difficile de l’après-guerre, l’abbé Jean-Baptiste Fouque décide la création à Marseille d’un grand Hôpital catholique gratuit pour les nécessiteux.
Le 20 mars 1921, il inaugure l’hôpital Saint-Joseph, pris en charge par les Sœurs de la Présentation de Tours, puis par la Fondation Hôpital Saint Joseph.
Le 5 décembre 1926, l’abbé Fouque meurt à Saint-Joseph.
Mgr Bernard Ardura, président du Comité pontifical pour les Sciences historiques, est le postulateur de la cause de béatification de l’abbé Fouque.
Avec Marina Droujinina

Mgr Pontier souhaite faire de cette fête une « béatification populaire« .

Pour répondre aux souhaits de Mgr Pontier cliquez sur cet appel aux dons